À propos

La gestion des matières résiduelles,
une corvée pour un avenir propre!

La Régie Intermunicipale du Comté de Beauce-Sud (RICBS) exerce ses activités de gestion des matières résiduelles depuis plus de 30 ans. Nous travaillons toujours dans l'optique des 3RV-E, c'est-à-dire que nous favorisons la réduction à la source, le réemploi, le recyclage, la valorisation et en dernier recours l'enfouissement. Nous vous offrons également une vaste étendue de services tels que :

  • Collecte des encombrants ménagers
  • Collecte des feuilles mortes
  • Collecte des arbres de Noël
  • Collecte des résidus domestiques dangereux

La Régie intermunicipale du comté de Beauce-Sud (RICBS) est également instigatrice des activités de collecte des matières recyclables sur le territoire de la MRC Beauce-Sartigan de même que pour trois municipalités membres situées sur le territoire de la MRC des Etchemins.

Ensemble, aidons la planète à notre manière en récupérant… pour n'enfouir que les déchets ultimes.

Là est notre mission!

Mot du président

Terminé le temps où l’on parlait de dépotoir! Aujourd’hui, on se doit plutôt de parler d’une Régie intermunicipale où l’on offre de multiples services. Que ce soit avec son Écocentre, son point de dépôt pour les appareils électroniques et les ampoules au mercure ou son service de collecte des encombrants ménager, l’équipe de la Régie travaille fort pour sensibiliser la population au principe des 3RV (réduire à la source, réemploi, recyclage et valorisation). Et tout ça dans un seul objectif, diminuer l'enfouissement. Cet objectif est aussi, pour nous citoyens, une responsabilité collective. Il est important pour chacun de nous de faire en sorte que cette phrase soit connue et mise en pratique: "Plus dans le bac et moins dans le sacs!". Alors, agissons de façon responsable en ce qui à trait à la gestion des matières résiduelles et ayons tous le "Pouce Bleu"!

 

Eric Maheux, président

Eric Maheux
Président

Historique

1974
La Ville de Saint-Georges et la municipalité de Saint-Côme de Kennebec ouvrent un site d’enfouissement dans la municipalité de Saint-Côme de Kennebec.

1979
Ordonnance du ministère de l’Environnement et de la Faune, la Ville de Saint-Georges et la municipalité de Saint-Côme de Kennebec doivent accepter tous les déchets solides en provenance de 12 municipalités voisines.

1981
La RICBS est approuvée et constituée officiellement. Elle achète alors le lieu d’enfouissement (lots 33 et 34) de la Ville de Saint-Georges.

1984
Le site d'enfouissement s'agrandit : la Régie achète les lots 31 et 32.

1993-1995
La Régie est obligée de réviser sa stratégie et de se tourner vers des terrains dont les caractéristiques sont plus proches de l’esprit du nouveau règlement sur les impacts environnementaux. Elle achète les lots 35 et 36 ainsi que des équipements et opère elle-même, à compter de cette date, le lieu d’enfouissement sanitaire.

1996
Début de la collecte sélective résidentielle (bac bleu de 64 litres).

1997
Début de la collecte des arbres de Noël et des résidus domestiques dangereux.

1998
Début de la collecte sélective dans les industries, commerces et institutions.

1999
Signature de l’entente entre le Comité de citoyens de Saint-Côme-Linière, le Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets et la Régie relativement au projet d’agrandissement du lieu d’enfouissement. La Régie opte unanimement pour agrandir le lieu d’enfouissement au lieu de transborder les matières résiduelles à l’extérieur du territoire.

2000
La Régie entame la collecte des feuilles mortes.

2001
Ça bouge à la Régie : le pavage de la route Rodrigue est refait ainsi qu'une partie du rang Saint-Joseph. La construction de trois nouvelles cellules destinées à recevoir les matières résiduelles est entamée.

2002
La Régie débute ses opérations dans la nouvelle zone « H ». Dorénavant, on appellera le lieu d’enfouissement un lieu d’enfouissement technique.

2003
La Régie complète le mandat reçu de la MRC Beauce-Sartigan et obtient l’accord du ministère de l’Environnement. Le plan de gestion des matières résiduelles entre en vigueur le 5 août 2004. Elle signe un contrat de sept ans pour l’implantation, sur l’ensemble du territoire, de la collecte des matières recyclables au moyen de bacs. Elle se dote également d’un dépôt permanent pour recevoir les résidus domestiques dangereux et commence la collecte des encombrants ménagers sur son territoire.

2004
La RICBS débute la construction de son siège social et de l’Écocentre à l’entrée du lieu d’enfouissement technique.

2005
Construction de quatre nouvelles cellules destinées à recevoir les matières résiduelles.

2006
Au mois de juin, la Régie fête son 25e anniversaire de même que l’inauguration du siège social et de l’Écocentre.

2007
La récupération de la tubulure d’érablière se fait en collaboration avec une entreprise de Sainte-Marie. La Régie implante la récupération des piles usagées dans tous les bureaux municipaux de son territoire grâce à des collecteurs de piles.

2008
La collecte des piles usagées s’étend maintenant parmi les industries, les commerces et les institutions (ICI) du territoire de la Régie à l’aide de plus de 100 petits collecteurs. Le secteur de Saint-Gédéon paroisse devient membre de la Régie.

2010
La Régie fait l’achat d’un nouveau camion pour la collecte des encombrants ménagers. Elle accorde à l’entreprise Véolia ES Matières Résiduelles inc. le contrat de la collecte, du transport, du tri et du conditionnement des matières recyclables pour une période de 5 ans à partir du 1er juin 2010.

À ce jour, la RICBS compte 18 municipalités membres, dessert une population de près de 55 000 personnes et emploie 8 personnes à temps plein et 2 personnes à temps partiel.

Sensibilisation

Séance d’information
La Régie Intermunicipale du Comté de Beauce-Sud (RICBS) souhaite vous sensibiliser à l’environnement. Pour ce faire, nous offrons aux classes de niveau primaire des séances d’information sur l’enfouissement, la récupération et sur nos différents services. Cette présentation interactive est gratuite et il vous suffit de communiquer avec nous par téléphone pour fixer une date.

Visite des installations
Il vous est possible de visiter le lieu d’enfouissement et l’Écocentre sur rendez-vous. Cette visite vous permet d’en savoir davantage sur le fonctionnement et les détails techniques du site. Contactez-nous et il nous fera plaisir de répondre à vos interrogations! 

[ À voir aussi... ]

À propos Équipe